BlogoFlip - Philippe Maladjian

Péripéties bucoliques d'un administrateur systèmes au royaume de la virtualisation, du stockage et accessoirement photographe à ses heures perdues

BlogoFlip - Philippe Maladjian

Péripéties bucoliques d'un administrateur systèmes au royaume de la virtualisation, du stockage et accessoirement photographe à ses heures perdues

20
janvier 2009

Auto-entrepreneur... ouai mais

Rédigé par  Aucun commentaire   Mis à jour le  20/01/2009

Notre président a dit : travaillé plus pour gagner plus. En parallèle il créé la LME (Loi de Modernisation de l'Economie) et avec ça tout un tas d'outils plus ou moins pensés. Celui qui m'intéresse est le nouveau statut d'entreprise : Auto-entrepreneur.

Dans la théorie ce statut permet la création d'une société qui vient en complément de son revenue principal et il est accessible à quasiment toute la population et peu importe votre statut social (salarié, chômeur, retraité, étudiant...). C'est de la théorie, par exemple pour mon cas.

Je suis actuellement en CDI depuis plusieurs années dans un service informatique, j'étudie la possibilité de créer ma propre structure pour proposer différents services liés à l'informatique pour les professionnels.

Une simple déclaration auprès du site www.auto-entrepreneur.fr suffit à obtenir tout le nécessaire pour émettre des factures. Maintenant j'ai deux questions en suspend qui m'empêche de me lancer :

Les frais liés à son activité, peuvent-il être financer par la société ? En théorie oui, mais ce statut est très proche des micro-entreprises. Dans tout les cas les finances personnelles et professionnelles sont très lié.

Maintenant le gros point noir et flou total. Si je viens à perdre mon emploi, est-ce que j'aurais droit au chômage par rapport à mes cotisations antérieur à la création de mon auto-entreprise ? Dans le cas d'une création de société, le créateur devient gérant donc il renonce à tout ces droits sociaux (en gros vous êtes en roue libre et si ça marche pas vous êtes mal). Dans le descriptif du statut d'auto-entrepreneur il n'est rien précisé sur cette situation. La semaine dernière j'ai posé la question au ASSEDIC et voila la réponse :

Je ne suis pas en mesure de vous informer sur les possibilités de prises en charge d'ici une année, car la finalisation de la convention d'assurance chômage 2009 est en cours de négociations auprès des partenaires sociaux.

Que faire ? Prendre le risque ? Attendre un an (si c'est pas plus) et perdre les différentes opportunitées que j'ai actuellement ?

Pour le moment au niveau de mes recherches j'attends une réponse de l'APCE et j'ai écris un courrier au ministre du travail et carrément à notre Président de la république. D'après ce que j'ai lu sur les différents forum sur le sujet les chambres du commerce et de l'industrie sont en moins au courant du sujet... Il me reste à prendre mon mal en patience.

Classé dans : Personnel Mots clés : aucun

Administrateur système de métier mais surtout curieux de découvrir de nouvelles technos très orientées DIY. A mes heures perdues je fais de la photo avec toujours une petite envie d'intégrer des DIY sous forme de timelaps à base de raspberry.

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot aluw ? :

Auto-entrepreneur... ouai mais - BlogoFlip - Philippe Maladjian - Péripéties bucoliques d'un administrateur systèmes au royaume de la virtualisation, du stockage et accessoirement photographe à ses heures perdues